Au départ, il y avait quatre clubs… puis cinq, puis six…

En 1982, quatre clubs de la Région Genève de la Fédération Suisse de Volleyball (FSVB) se sont regroupés pour unir leurs filières de formation, ce sont le Lancy VBC, le VBC Meyrin, le VBC Servette Star-Onex et le VBC Carouge. Le projet s’intitule Groupement pour un Volleyball d’Elite (GVE) et prévoit que les clubs conservent leur indépendance, mais fournissent toujours leurs meilleurs juniors à une seule équipe de pointe, le Genève-Elite Volleyball, qui reprend les meilleures équipes (une masculine et une féminine) avec l’ambition de décrocher des titres nationaux.

C’est chose faite l’année suivante (1983) avec le transfert à la nouvelle entité des premières équipes du VBC Carouge (alors en LNA féminine) et du VBC SSO (alors en LNA masculine).

Histoire-Geneve-Volley-1

Si l’équipe masculine se maintient au plus haut niveau près de dix ans, l’équipe féminine est immédiatement reléguée en ligue nationale B.

Par ailleurs, le Club Sportif du GATT Volleyball devient membre de l’AGVB en 1975 sous la présidence de Ernst von Holzen, avec au comité Georges Ducret et Carlos Velasquez entre autres. Au départ, il s’agit du club du personnel du GATT (General Agreement on Tariffs and Trade, qui deviendra par la suite l’Organisation Mondiale du Commerce – OMC). En quelques années, le club gravit avec succès les différentes marches permettant d’accéder au meilleur niveau de jeu helvétique féminin.

Histoire-Geneve-Volley-2

À l’issue de la saison 1986-1987, le club est promu en LNA et fusionne avec le Genève-Elite Volleyball. Cette fusion à trois clubs comprend encore le VBC Etoile-Genève, alors en LNB féminine, et qui cède aussi son secteur féminin au Genève-Elite Volleyball. Cette nouvelle fusion met fin également au projet GVE, et le Groupement est alors dissout. L’équipe masculine, malgré des résultats magnifiques, est retirée du championnat et le club décide de concentrer ses efforts sur le secteur féminin.

Histoire-Geneve-Volley-3

Pendant une dizaine d’années, le Genève-Elite VB évoluera alors au plus haut niveau national féminin, participant à de nombreuses reprises à une compétition européenne. À l’issue de la saison 1999-2000 toutefois, le club est relégué en ligue nationale B, catégorie dans laquelle il évoluera jusqu’en 2010.

Son palmarès éloquent témoigne de ses performances:

  • 8 participations en Coupe d’Europe dont deux 1/8e de finale
  • 8 participations en demi-finales de la Coupe Suisse dont 3 finales (deux pour les hommes, une pour les dames, malheureusement toutes perdues)
  • 3 titres de vice-champion suisse pour les dames et un pour les hommes
  • 1 titre de champion suisse pour nos jeunes
  • 53 titres de champion genevois !

Au cours de ces années d’activité, le Genève-Elite Volleyball a eu la grande chance de présenter, au sein de sa première équipe, plusieurs noms prestigieux du volleyball féminin:

  • Yang Xilan (Chine) – photo – championne olympique, plusieurs fois championne du monde, sacrée meilleure joueuse du monde en 1987
  • Magaly Carvajal (Cuba) championne olympique, championne du monde, vainqueur de la Coupe du Monde, meilleure bloqueuse du monde en 1989 et 1996
  • Janina Matyja-Pater (Pologne), internationale polonaise
  • Irina Gorbatiouk (Ukraine) championne d’Europe et championne du monde (avec l’URSS)
  • Irina Iarkovenko (Belarus) joueuse de l’ancienne équipe nationale soviétique
  • Mireille Granvorka (Suisse) plusieurs fois honorée en Suisse, l’une des joueuses les plus capée de notre équipe nationale, et une des rare joueuses nationale à avoir évolué avec succès à l’étranger, aux Etats-Unis et en Italie.

Histoire-Geneve-Volley-4

Le club aujourd’hui

La relève des équipes actives est assurée par plus d’une centaine de jeunes joueurs et joueuses qui évoluent dans les championnats juniors et minivolley. Le développement depuis 2001, grâce à Marco De Monte, d’un centre de formation à la psychomotricité, avec une introduction au minivolley, a permis de descendre notablement l’âge d’entrée des jeunes et de proposer un développement personnel aux enfants qui leur servira pour toute leur existence, que ce soit dans une équipe de volleyball ou simplement dans la vie de tous les jours !

La formation demeure par ailleurs l’objectif de base du club, qui peut s’enorgueillir d’avoir encore fourni deux membres à l’équipe nationale junior ces toutes dernières années !

Pendant la saison 2007-2008, et en vue des 25 ans d’existence du club, le Genève-Elite Volleyball est devenu le Genève Volley. C’est lors de l’assemblée générale ordinaire du 18 juin 2008 que le nouveau nom est définitivement accepté, en même temps qu’une révision complète de nos statuts.

En 2007, le Genève Volley s’installe enfin dans ses murs, louant des bureaux à l’avenue de-Luserna 42, tout près de la salle Henry-Dunant.

2009 sera marquée par l’organisation confiée au club d’une rencontre internationale entre les équipes nationales de la Suisse et de la France. Plus de 550 spectateurs se sont pressés pour admirer les deux équipes – une première à Genève pour le volleyball féminin depuis près de 15 ans !

Histoire-Geneve-Volley-5

La première équipe du club termine le championnat de LNB 2009-2010 au deuxième rang, avec une équipe composée uniquement de joueuses suisses et sans renfort étranger. Le match de barrage pour la promotion contre le 9e de LNA est remporté 2 victoires à une et le Genève Volley retrouve la LNA pour la première fois depuis 10 ans.

Histoire-Geneve-Volley-6

Pour marquer la promotion, le logo du club est repris et les couleurs changées pour mieux s’identifier à l’image sportive de Genève, c’est le logo bordeaux/brun que nous connaissons aujourd’hui.

logo_grenat_462x212

Après avoir terminé au 8e rang de la saison 2010-2011 en LNA et joué en demi-finales de la Coupe Suisse (match perdu contre Volero Zürich 1:3 devant 900 spectateurs), le comité du club a dû se résoudre à retirer la première équipe de LNA en raison d’un déficit financier important.

Pour l’avenir, le Genève Volley entend renforcer sa position en tant que club phare du volleyball féminin à Genève, grâce à un programme ambitieux de développement du club en route pour son 50e anniversaire, et travaillera pour garantir aux jeunes qui nous font confiance une formation de haut niveau et un encadrement aussi professionnel que possible.

Par ailleurs, le comité souhaite faire de sa première équipe la vitrine du volleyball féminin genevois et devenir la référence en la matière dans notre Région. Pour cela, il entend construire des coopérations avec les clubs qui le désirent afin d’optimiser la formation des jeunes et leur offrir la possibilité de se frotter à la compétition d’élite – et donc retrouver à terme la ligue nationale A dans la mesure du possible.

Parallèlement, le club entend diversifier son offre et donner ainsi la possibilité à toute personne de pratiquer le volleyball, quelque soit son niveau et ses ambitions. Cela passe par le développement à terme d’un pôle masculin.